Pourquoi digitaliser votre entreprise ?

digitaliser

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises doivent lutter pour leur survie. En effet, elles sont obligées de s’adapter à un environnement en constante évolution. Et même les habitudes de la clientèle ont tendance à évoluer. Par conséquent, les gérants d’entreprises doivent chercher à optimiser  leurs processus. Pour cela, ils peuvent entreprendre la digitalisation de leur structure.

Qu’est-ce que la digitalisation d’une entreprise ?

On peut définir la digitalisation d’une entreprise comme l’ensemble des processus qui ont pour objectif de permettre à celle-ci d’utiliser systématiquement les technologies numériques. Ces processus incluent également l’adoption de méthodes et des usages de la toile, aussi bien en interne qu’en externe. C’est pourquoi on parle également de transformation numérique ou de transformation digitale. D’ailleurs, les dirigeants doivent appréhender la digitalisation de leur entreprise de manière réfléchie. Faire appel à un consultant transformation digitale, à l’instar de mcaseed.com est possible en ce moment.

Ce dernier peut en effet collaborer étroitement avec l’équipe de management de la société afin de déterminer les tenants et les aboutissants d’un tel projet numérique.  Il est nécessaire de souligner le fait que cette transformation digitale va entraîner une révolution qui va bouleverser les stratégies sur différents niveaux. En premier lieu, ces derniers vont affecter les rapports entre les collaborateurs d’une même entreprise. Ensuite, ils vont aussi concerner les rapports entre employés et dirigeants. Enfin, ils touchent également les rapports entre l’entreprise et ses clients.

Les profils des entreprises face à la digitalisation

 Il est important de souligner que les entreprises ne partent pas toutes du même point en matière de transformation numérique. Effectivement, les spécialistes dans le domaine définissent en général 4 profils différents d’entreprises, avec chacun un niveau de maturité digitale spécifique. Ainsi, il y a les « beginners » ou les « initiées » en français. Ces entreprises possèdent une certaine expérimentation du numérique. Cependant, elles ne disposent pas de vision de cohérence globale vis-à-vis du fonctionnement global de la société et de son marché. D’ailleurs, les équipes de management et de directement se montrent réticentes en ce qui concerne la valeur d’une mutation digitale et au retour sur investissement que celle-ci procure. Ce profil représente la grande majorité des entreprises.

Ensuite, il y a les « fashionistas » qu’on peut traduire par les « opportunistes ». Ces entreprises adoptent déjà plusieurs solutions digitales, mais celles-ci demeurent encore assez segmentées et verticales. Il n’y a donc pas de vision de vente globale et de process de production ni de plan défini portant une cible précise à atteindre. Même si la culture digitale est déjà présente au sein de ces sociétés, leur niveau de diffusion n’est pas totalement homogène. Le troisième profil concerne les « conservators » ou les « conservatrices » en français. La digitalisation au sein de ces entreprises est encore assez peu développée. De plus, elles possèdent déjà une vision globale et cible. Toutefois, elles n’ont pas encore mis en place cette vision. Sans oublier que ces dernières adoptent une gestion en silos qui a tendance à réduire l’efficacité des grandes fonctions de base du digital. Enfin, le dernier profil est celui des « digirati » ou les « éduquées » en français. Ces entreprises possèdent une forte culture du numérique qui demeure d’ailleurs un des moteurs du développement de leur activité. Elles arrivent à coordonner les ressources et leurs moyens pour mettre en œuvre le plan stratégique défini. Il existe par ailleurs un certain nombre de projets dans le domaine digital au sein de ces entreprises et elles peuvent en mesurer l’efficacité et la capacité à engendrer un ROI qu’on peut quantifier. Dans tous les cas, il appartient au consultant transformation digitale de déterminer quel est votre profil et quelles sont les actions à mener.

Les enjeux de cette digitalisation

Il existe de nombreux avantages à la digitalisation de votre entreprise. En premier lieu, grâce à la transformation numérique, celle-ci peut élargir sa frontière simplement en supprimant les notions de distance. En d’autres termes, elle peut désormais toucher un public plus vaste, sur les 5 continents. De plus, elle est en mesure de transmettre des informations de façon instantanée. Cela a pour impact de favoriser la collaboration entre les collaborateurs, les membres du personnel et les partenaires. En effet, il est plus facile de partager des contenus, et même de les modifier à chaque instant ! Sans oublier que cette digitalisation permet de gagner un temps précieux pour un certain nombre d’opérations automatiques. Elle facilite également l’analyse en temps réel de l’activité de votre entreprise. Ce qui vous permet ensuite de prendre des décisions rapidement et d’éviter qu’une situation s’enlise.

D’autre part, le recours à un consultant transformation digitale offre à votre entreprise toute l’agilité dont elle a besoin pour la gestion et l’évolution des métiers qui la composent. En outre, la digitalisation de votre entreprise réduit considérablement les risques d’erreur. Certes, il est plus facile pour un responsable ou l’employé lui-même de détecter des erreurs et de les réparer avec le digital. Par ailleurs, elle rend plus efficace le travail de vos collaborateurs dans la mesure où les procédures, les données ainsi que les services internes sont dématérialisés. Ainsi, chaque salarié peut trouver rapidement les outils dont il a besoin et il peut immédiatement partager le fruit de son travail à son supérieur hiérarchique ou à ses collègues. Enfin, la digitalisation favorise les échanges avec la clientèle. En effet, il est plus simple de stocker et de traiter les données clients. Offrir un accompagnement personnalisé automatique à chaque client est par ailleurs possible. Cela augmentera le niveau de satisfaction de ce dernier.

 Comment procéder à cette digitalisation ?

Il est évident que sans l’aide d’un consultant transformation digitale, le chef d’entreprise et son staff ne peuvent réussir cette étape délicate. En fait, le spécialiste va procéder par étapes pour réaliser la migration digitale de son client. Dans un premier temps, il va réaliser un audit afin de déterminer la situation digitale de l’entreprise qui fait appel à ses services. Dans ce cadre, il va chercher les réponses à différentes questions comme « Quelle est la cible de votre entreprise ? », « De quels leviers d’acquisition vous disposez ? », etc. Après cet audit, l’expert passe à la seconde étape qui consiste à déterminer les besoins en matière de numérisation de l’entreprise. Ce qui lui permet de fixer les axes prioritaires à entreprendre. Il peut s’agit, par exemple, de lancer l’entreprise sur les réseaux sociaux afin d’élargir son audience. Ou de traduire son site Internent dans une ou plusieurs langues pour s’ouvrir de nouveaux horizons, etc.

Ensuite, il faut revoir le modèle économique de votre entreprise. Cela suppose qu’il faut étudier ce que vos concurrents font dans le domaine du numérique. Le but de cette étape est de définir la valeur ajoutée du numérique pour votre entreprise. Bref, il convient de déterminer les impacts de cette digitalisation sur toutes les composantes de l’activité professionnelle de votre structure. Enfin, la dernière étape se base sur l’accompagnement de la transformation numérique. En d’autres termes, il faut accompagner l’ensemble des collaborateurs face aux changements apportés par cette migration digitale.

Les instruments de cette digitalisation

L’aide d’un consultant transformation digitale est primordiale si vous souhaitez réussir ce défi. Ce dernier va définir la priorité parmi les instruments de la digitalisation de votre entreprise. Généralement, ses premières actions sont orientées vers votre site Internet. Il faut que ce dernier soit à la fois facile d’accès, mais aussi agréable à regarder, bien visible sur le web, fluide et possède un design attrayant. Ensuite, le spécialiste peut se pencher sur le mobile dans la mesure où le public s’en sert de plus en plus pour se connecter sur Internet. Dans ce cadre, il est possible d’opter pour une application mobile conçue pour les mobinautes ou de faire en sorte que votre portail soit adapté aux appareils mobiles. Enfin, vous pouvez envisager de mettre en place des logiciels métiers.

 

 

Guide pratique sur le chatbot et ses utilisations
Qu’est-ce que la gestion de l’expérience produit ?