Jérôme Poyé : passionné du Web

A 9H passé, Jérôme Poyé, 39 ans, dirigeant de Microminute, ouvre la porte de son cybercafé. C’est avec passion qu’il parle de l’histoire de son entreprise. Microminute est un cybercafé aux activités diverses : création de sites internet, dépannage et vente de matériel informatique, impression numérique,…

C’est en juin 1998 que cet amoureux d’Internet ouvre son cybercafé qui s’appelait à l’époque Game on. » En 1995, je suis entré pour la première fois dans une salle de jeu en réseau. C’était une super expérience ! J’ai donc décidé d’ouvrir mon propre cybercafé. » Avant cette découverte, Jérôme souhaitait déjà se mettre à son compte. » Cela faisait parti de mon tempérament. Le bon fonctionnement de l’entreprise dépend de nos actions, de nos décisions : si on échoue, c’est de notre faute ! Et de nos jours, être salarié implique certaines pressions hiérarchiques qui peuvent nuire à l’épanouissement… Le principal est de faire un métier passionnant, c’est ce que j’ai choisi de faire ! «

Comme l’indique le nom « Game On », les activités du cybercafé sont concentrées sur les jeux en réseau. En 2002, Game On gagne en professionnalisme er devient Microminute. La notion de jeu se perd pour changer de cible. Jérôme commence à réaliser des sites internet. » Dans les années 90, la création de site était très limitée. Le but était surtout de déposer de l’information à l’état brut. Aujourd’hui, on peut faire beaucoup plus de choses même si cela reste très technique. » Et la technique, Jérôme, ça le connaît ! En parallèle de son baccalauréat électronique, il s’est toujours intéressé à l’informatique. Il a d’ailleurs suivi toute l’évolution de l’ordinateur et du web depuis plus de 20 ans maintenant.

» L’ordinateur n’a pas cessé de gagner en puissance au fil des années. Apprendre à les bidouiller et comprendre leur fonctionnement me passionne « . Grâce à ce passe-temps, le havrais devient un expert de l’informatique. » Je suis un technicien et non un commercial. C’est ce qui fait ma force auprès de mes clients « .

Dans les prochaines semaines, Microminute évoluera encore pour se concentrer sur la création et l’hébergement de sites internet, le référencement SEO et le développement spécifique. Jérôme va donc quitter son grand local de la rue Casimir Périer pour intégrer un endroit dédié aux NTIC ( Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication ) afin d’accueillir ses clients dans une atmosphère professionnelle.