Passez en Mode Digital …

Bienvenue sur le blog de Mode Digital !

A travers ce blog et les articles à venir, je vais essayer de vous apporter une lecture pertinente alliant nouveauté et contenu sur des sujets qui me tiennent à cœur comme tout ce qui touche aux réseaux sociaux, aux nouvelles technologies, au digital etc…. mais aussi à la mode et au design.
L’agence Mode Digital c’est mon bébé, ben oui !! Il m’a fallut un certain temps pour lancer mon activité mais maintenant ca y est !!! Après un parcours débutant dans la mode teinté d’Internet et d’évènementiel c’est vers le social média que je souhaite vous emmener ! Donc voilà pourquoi aujourd’hui mon blog apparaît : )

Par ailleurs, je souhaite aussi vous parler des acteurs locaux du Havre, car nous sommes situé au Havre et je tiens à mettre en avant cette ville, qui se métamorphose de jour en jour et ce depuis plusieurs années. Je garde malgré tout mes attaches sur Paris, ville splendide qui m’est chère ! Elle a su m’accueillir lors de mes études puis me lancer dans le monde du travail, c’est alors toujours un plaisir d’y revenir pour le travail ou la fantaisie.

Voilà donc ma petite intro ! Hésitez pas à me laisser vos commentaires, c’est avec plaisir que j’y répondrais : )

La curation, c’est quoi?

Aujourd’hui au travers de la curation, j’ai envie de vous parler de mode, de tendance car c’est un milieu que je connais bien, dans lequel j’ai évolué pendant plusieurs années! La vie parisienne, le sentier, les salons, les défilés, les centrales d’achats, j’ai participé à tout cela mais maintenant je m’y intéresse par le biais d’Internet et notamment des réseaux sociaux, c’est pourquoi j’ai crée un « scoop it » qui se nomme « Digital fashion by nadeparis » et c’est là que je fais de la curation!!! Vous allez me dire : mais c’est quoi la curation???

Eh bien c’est un de ces nouveaux métiers qui est apparut ces derniers temps dans les jobs du web, comme le community manager dont je vous parlerais dans un autre article, en fait la curation consiste à veiller, à suivre, à écouter, à s’informer sur un sujet précis, que vous avez choisit au départ, afin de devenir un expert dans votre domaine.

Alors voilà pourquoi je fais de la curation sur le monde de la mode, au travers du web, du e-commerce, des blogs, c’est un vrai plaisir, une vrai passion, bref je m’amuse à ce sujet pour découvrir de nouvelles actualités qui font avancer mes connaissances dans ce domaine d’activité, alors et je vous invite à le visiter régulièrement mon scoop it …..

Les amis sur Internet, ça existe?

Cet article est dédié aux amis, aux vrais, aux gens en chair et en os ou plutôt à ceux que l’on voit dans la vrai vie, en IRL comme on dit sur Twitter !! Oui ! Oui !! Mais les amis ça compte aussi sur Internet ceux avec qui vous échangez des mots, des phrases, des paragraphes !!! Bref tout un tas de choses qui fait que parfois sur Internet on en dit plus que en IRL ( la vraie vie, vous souvenez sur Twitter !!) parce que parfois on parle beaucoup via toutes ces différentes plateformes, comme Facebook , Twitter, Instagram, Foursquare, Skype … et j’en passe !!!

Oui on raconte sa vie et ce que l’on a envie de dire, on se crée un monde virtuel, que l’on construit petit à petit !! On gère son e-reputation comme ci on gérait une entreprise, on est un vrai produit marketing!!, on se veut conversationnel, on fait son personal branding !! Eh oui, et encore, on en fait des choses, on en dit et on en laisse même suggérer et oui !! C’est ça la vie sur le net, c’est un complément à notre vie social dans le réel !! Un complément je ne suis pas sûre …..

Mais le mieux et de loin, c’est quand même lorsque l’on rencontre ces gens, nos amis, on les voit, on les admire, on papote, on rigole et tout ça grâce aux fameux apéro Twitter, aux diverses rencontres organisées via le net …
Et puis on se félicite aussi, beaucoup même!! on s’envoie des #FF, le vendredi toujours sur Twitter ou bien de « j’aime » sur Facebook ou Instagram, tout ça pour dire combien on apprécie l’autre et ce qu’il fait …. Mais bon, tout ça c’est des nouveaux codes.. une nouvelle façon de communiquer…
Alors par ce petit message posté sur mon blog, je ne vais pas utiliser les outils traditionnels des réseaux sociaux pour remercier mes amis mais je vais leur dire à quel point je les remercie pour leurs soutiens dans ma démarche et ensuite à tout ceux qui de près ou de loin me suivent, m’apprécient, m’aident à concrétiser mon projet !!!

Voilà c’est donc un grand merci à tous !!!
Oui ! Oui !! Moi aussi je vous aime !!!!!
Mes amis sur le web et en IRL …..

L’e-réputation est incontournable

L’e-réputation aujourd’hui est devenue un thème très tendance mais aussi assez inquiétant pour certains. En effet, pas mal de personnes ne vont pas sur Internet, n’ose pas laisser des commentaires dans des forums et enfin ne s’inscrivent dans aucun réseau social, par peur de laisser des traces !
Eh oui ! les gens ont peur de s’assumer sur le net, de parler, d’échanger, de communiquer. Pourtant, si l’on est prudent, on peut laisser apparaitre des écrits et des mots sur Internet sans avoir peur des représailles.
Sachez que si vous êtes inquiet ou bien si vous avez été victime d’actes malveillants, il existe des moyens de se défendre légalement . Pour ce faire vous pouvez consulter directement mon article sur Locita afin de connaitre la démarche en 3 étapes pour trouver une solution à votre problème.

Meilleurs Voeux 2012

En ce début d’année 2012 , je vous souhaite une bonne et heureuse année, qu’elle soit remplie d’amour, de joie et de prospérité . De plus, je souhaite que vos projets web, porteront leurs fruits et nous seront là pour vous accompagner dans cette démarche.
Cette année, je suis heureuse de vous annoncer que je suis également contributrice pour Locita, ce qui me ravie et je vous invite également à consulter régulièrement ce webzine.

« Le droit à l’oubli numérique » une proposition dont s’empare Bruxelles

été présentée. Elle consiste à obtenir le consentement préalable des Internautes pour l’utilisation de leurs données personnelles par les grands groupes sur Internet , sous peine d’amendes.
Le « droit à l’oubli numérique » proposé par Viviane Reding, commissaire à la justice, demande ainsi à ce que les réseaux sociaux suppriment les informations personnelles, photographies, vidéos, posts entre autres… à la demande des Internautes.

Le droit des personnes clarifiées

Selon Mme Reding, le but est d’être mieux informé des droits et ainsi avoir le contrôle des informations par l’intéressé directement, ainsi la confiance sera renforcée envers les services en ligne.
Il s’agit donc, de manière générale, à ce que les entreprises œuvrant sur Internet mettent en place un système de recueil d’information clairement consentit par les utilisateurs. De plus, Ils pourront transférer leurs données, sans pénalités, d’un fournisseurs de services à un autre.
Suite à des incidents, comme celui notamment de Google par son service Street View qui a amassé des informations personnelles sans l’accord des Internautes, la réforme de la législation européenne devient incontournable. Dans certains pays comme la France ou la Belgique, des sanctions ont été faites mais ce n’est pas le cas pour tous les autre pays. Il apparait donc une nécessité de mettre en place ce type de réforme.

Une loi commune à l’Union Européenne

Cette directive sera en mesure de s’appliquer dans tous les pays de l’UE, l’intérêt pour les entreprises sera de se référer à une seule loi, évitant ainsi de jongler entre 27 législations différentes, ce qui entrainera donc une économie de 2,3 milliards d’euros par an, selon Mme Reding.
La mise en pratique des règles communes sera régit par les autorités nationales. Les utilisateurs comme les entreprises pourront s’adresser directement à l’autorité du pays dans lesquels ils se trouvent, par ailleurs ce sera également le cas si les données utilisateurs sont traité par un pays en dehors de l’UE.
Le montant des sanctions pourra être égal à un million d’euros ou bien à 2% du CA de l’entreprise, et durant le projet provisoire, une sanction pourra aller jusqu’à 5%.

Un projet lourd mais attendu

Selon Wim Nauwelaerts, juriste dont la spécialité est la sécurité des données, juge cette initiative comme la bienvenue, en effet une réforme de la législation était demandée depuis des années en cohérence avec l’évolution des pratiques sur Internet. Même si l’application est lourde pour les entreprises et difficile à appliquer, l’évaluation des risques d’infraction est estimé à 14 000 euros au minimum par la commission.

Difficulté d’application

Il est probable que les textes soient difficilement acceptable en l’état par les ministres de l’Intérieur et de la justice de l’Union Européenne, car réticent à l’entrave de la coopération policière, malgré des dérogations pour le traitement des données.
Pour les petites entreprises, le projet parait difficile à appliquer et pourrait ne jamais être mis en place, selon une personne proche du projet.
Par ailleurs Cecilia Malstrom en charge des affaires intérieures, mentionne que l’équipe travaillant sur ce projet a fait particulièrement attention pour que les blogueurs et les usagers des réseaux sociaux ne soient pas pris en compte par cette législation, il n’y aurait donc pas besoin d’avoir la permission pour mentionner une personne sur un blog individuel.
Le projet va être étudié prochainement par le Parlement et les Etats Européens et la présidente Danoise de l’Union Européenne assure que tous les avis seront pris en compte.

54 heures pour créer une startup !

Vous avez une idée, un projet, une envie ? De profil technique ou bien porteur de projet? Vous êtes également curieux de savoir comment créer une startup ? Alors les startups week ends sont pour vous!
Mais c’est quoi cet événement dont tout le monde parle en ce moment ? Car oui, ce type de rassemblement se fait de plus en plus, on voit apparaître régulièrement des tweets, des posts ou des évènements Facebook pour accentuer la visibilité des cantines. Les cantines c’est l’autre nom pour exprimer cette mouvance de collaboration entre les esprits innovants, que l’on soit technique ou pas.
Le but est de lancer un projet en un week end et commencer à créer un prototype le tout encadré par un jury avec à la clé un prix de 3000 €, de plus vous pouvez y nouer beaucoup de contacts et profiter de la conférence d’Ilan Benaim de vente privée ente autres …
Alors toujours indécis? Vous souhaitez en savoir plus ?

Le cloud computing, concept marketing ou véritable technologie ?

Le cloud computing, on en entend beaucoup parler. Mais sait -on vraiment ce que c’est ? Comment ça fonctionne?
Comment mettre en place ce processus ?
Quel est l’intérêt de cette nouvelle façon de vivre l’informatique ?
Pour ce sujet je vous propose de lire l’article très complet de Jérôme Clamageran,expert dans ce domaine, qui nous explique de façon claire et précise en quoi consiste le cloud computing. Personellement, ça m’a permis de mieux comprendre ce nouveau phénomène grandissant.

Pinterest le réseau social qui monte, qui monte, qui monte…..

Pinterest, c’est le réseau social à la mode celui qui monte, qui monte, qui monte …. Tout le monde en parle, mais sait-on vraiment ce que c’est ?

A-t-il de l’intérêt pour vous ?

Alors voilà, Pinterest est un réseau social de photos crée en septembre 2010 par Paul Sciarra, Evan Sharp et Ben Silbermann. Le siège social est situé à Palo Alto, berceau de la Silicon Valley.
Pinterest a levé 10 millions de dollars au printemps 2011 et 27 millions en octobre.
La start up a une forte audience (95%) aux USA dont 72 % des inscrits sont des femmes, mères de famille mais depuis plus de 6 mois en France, le phénomène explose!

En effet tout le monde se crée un compte sur Pinterest, toutes les marques commencent à investir ce lieu, que ce soit les marques de vêtements comme La redoute ou bien encore les écoles de commerce comme l’EMNormandie. Et tout ceci dans le but de faire découvrir leur univers au travers de photos classées en différentes catégories.
Pinterest c’est avant tout un réseau social visuel avec une grande simplicité d’utilisation.

Pinterest en chiffre :

-4 millions de visiteurs uniques par jour en mars
-14,2 minutes passées sur le site en moyenne
+4000% de hausse de trafic en 6 mois, mieux que facebook et twitter à leurs débuts.
Pinterest serait valorisé 200 millions de dollars…
Mais vous PME, Free Lance ou particuliers avez-vous l’utilité de créer un compte Pinterest ?
Tout d’abord, allez voir, explorer et vous pourrez apprécier ce nouveau réseau social.
L’avantage de Pinterest sera de vous faire connaître au travers d’images et de photos diverses, vous pourrez faire vivre une nouvelle expérience à vos clients/prospects. Vous pourrez même les faire participer si vous le souhaitez, en organisant par exemple un événement, sur lequel chacun pourra publier également. Utilisez de le manière original ! Pinterest est à découvrir, à explorer en imaginant une nouvelle façon de créer vos tableaux et générer ainsi de l’interaction!
Alors oui!!! Allez y !et faites nous part de votre présence sur Pinterest !
Alors retrouvez nous sur Pinterest, découvrez notre univers et créez le votre

Comment développer sa stratégie social média en intégrant l’inbound Marketing ?

Dernièrement j’ai eu le plaisir d’intervenir au salon E MK de Rouen, au cours d’une journée dédiée au B to B. Je vous présente la vidéo de mon intervention, quelque peu stressée par des imprévus de dernières minutes. Mais promis le contenu est top et surtout je vais travailler mon aisance la prochaine fois.

La 1ère publicité de Facebook

Hier Facebook a passé le cap de 1 milliard d’utilisateurs actifs.
Facebook a également lancé une publicité aux Etats unis et j’en profite pour vous la présenter.

Salon du E commerce, Facebook agence social media

De retour de vacances depuis peu j’ai le plaisir de vous annoncer que Mode Digital sera présent au salon du E Commerce à Paris. Et c’est avec plaisir que je vous invite à venir me rencontrer lors de ce salon au stand E40 avec mes partenaires de Normandie Web Expert.

Sandra Cohen : une femme pleine d’idées !

La jeune femme brune entre dans le bureau de Mode Digital, dans l’hôtel d’entreprises du 3 rue Saint Nicolas.
Sandra Cohen, 34 ans est la créatrice de Pipoldoo, réseau social mis en ligne depuis 2 mois.

« Le concept m’est venu parce que je faisais des travaux chez moi et que je cherchais des idées sur Internet. Mais le problème sur Internet, c’est qu’on trouve tout et rien et les idées sont éclatées. Il n’y a pas vraiment de site qui regroupe toutes les informations. » Le but de Pipoldoo est donc de centraliser les bonnes idées pour les faire partager aux internautes. Toutes les idées sont acceptées. Celles qui nous sortent de la tête ou celles qu’on trouve sur Internet.

Cela fait environ un an que l’entrepreneure havraise travaille sur son concept. Son parcours professionnel ne la destinait pourtant pas à créer Pipoldoo.
Après avoir exercé en tant qu’agent immobilière, Sandra a décidé de changer de voie et d’entrer dans la publicité. En 2002, elle commence donc chez Top Annonces et y restera pendant 4 ans. Elle travaille ensuite dans le cabinet de recrutement Michael Page pendant un an pour enchaîner avec la fonction de Chef des ventes à NRJ Radio, à Dieppe. Ici, son métier consistait à vendre des publicités radio ou à faire de l’événementiel.

« Je voulais revenir au Havre mais comme je n’ai pas réussi à obtenir de mutation, j’ai donc démissionné ». Cette démission a été l’occasion pour elle de se lancer dans son projet Pipoldoo. « Ca faisait des années que je voulais me lancer mais il me fallait une occasion. Ma démission de NRJ a donc été l’occasion. »
photo Sandra CohenPour se faire, elle a été suivie par Créaction qui est une société basée à Rouen et au Havre, qui accompagne les personnes porteuses de projet. Elle a aussi été aidée par la Chambre des commerces et par Le Havre Développement. « Ces structures ont été un vrai soutien car il n’est pas toujours facile d’entreprendre quand on ne connait pas les démarches nécessaires. »

Une équipe de développeurs et un designer l’ont ensuite aidée à créer le site. Pour la petite anecdote, elle souhaitait d’abord l’appeler « Like and do » mais les gens le prononçaient à la française donc elle a opté pour un nouveau nom. « Pipoldoo s’écrit comme ça s’entend ! C’est beaucoup plus simple ! »
Au quotidien, Sandra garde toujours un œil sur le nombre de connexions de son site. Elle procède à la validation des articles trois fois par jour et passe beaucoup de temps sur les réseaux sociaux. « Les réseaux sociaux sont très importants. Ils me permettent de communiquer, de partager des articles et de démarcher des clients. »

Le site de Sandra représente une opportunité pour les professionnels qui veulent cibler leur zone géographique et leur clientèle sur les espaces publicitaires. « Pipoldoo est plus avantageux que Facebook pour les publicitaires car c’est un site public. Même ceux qui ne sont pas inscrits peuvent voir les publications. » En outre, les publicités peuvent apparaître dans la catégorie d’idées qui leur correspond. Les professionnels peuvent également s’abonner comme un particulier et créer une page pour y poster cinq articles par semaine et communiquer avec les consommateurs.
Dans lpiou pioue futur, Sandra souhaite développer son réseau social. Pour le moment, ses activités commerciales sont regroupées en Seine-Maritime mais pourraient être étendues par la suite. « Dans l’idéal, il faudrait que Pipoldoo devienne un réflexe quand quelqu’un a besoin d’une idée ! »

Toutembal : une entreprise qui nous emballe !

Rue des chantiers, au Havre, une cour entourée d’entrepôts. Au fond de cette cour, des bureaux. C’est ici que se trouve l’entreprise de négociation d’emballage Toutembal, dirigée par Antoine Journo. Aiguillé par Réseau entreprendre, l’entrepreneur havrais de 35 ans a su créer en 2011 une société de négociation d’emballage bien différente des antécédentes, plus traditionnelles. De la prospection à la commande, tout se fait en ligne ou par téléphone.

Malgré son statut de dirigeant, Antoine reste simple et décontracté. Créer Toutembal était pour lui une façon de dépoussiérer la profession, de la rendre plus jeune et plus dynamique.
« Toutembal est une entreprise réactive et adaptable. C’est ce qui fait notre force auprès des clients ».

Le jeune chef d’entreprise ne se destinait pas aux activités commerciales.
Après avoir obtenu un bac scientifique, « le commerce [l’]a attiré dans ses filets » . Il a ainsi commencé comme vendeur dans un videoclub au Havre, pour ensuite faire les saisons, de Montréal à Vancouver, au Canada. Revenu en France, il travaille dans la société d’emballage de son grand-père pendant 7 ans.

« Au quotidien, on répond à des mails, on répond à des mails, on répond à des mails et… on répond au téléphone » Bref, vous l’aurez compris, Antoine est un commercial. Mais pas que. Avec Internet, d’autres activités comme le référencement deviennent une nécessité. « Le référencement est le cœur du métier. Une personne qui aura un site Internet perfectionné n’aura pas plus de clients qu’une personne au site bien référencé ». Antoine souligne ainsi le fait que sur Internet, c’est le client qui va vers l’entreprise. C’est en cela que le référencement est primordial.

Il explique que beaucoup de gens se sont lancés dans les activités du numérique par facilité. « Mais Internet est un faux Eldorado. On y trouve les mêmes problématiques que dans une société traditionnelle. Il faut savoir donner de son temps. »

Actuellement, Toutembal est composé de cinq salariés qui travaillent tous de façon polyvalente. « Je suis contre le cloisonnement. C’est un facteur de démotivation. Un emploi plus généraliste apporte davantage de responsabilité et grâce à Internet, on ne travaille pas dans une ambiance strict. »